Accueil Actualités Plan du site Contacts Recherche

 
 
Le centre
 

 
Dans la même rubrique

A propos de l’égo !
Au soir de ma vie
La couleur du lait....
Samarcande...
Qui a tiré ?
"Ouf, Ouf !"
Question de territoire...
"La réponse est en vous !"
Petite histoire contemporaine..
Qui a raison ?

 

 

CENTRE JAYA

 
A chacun sa foi...


 

L’ignorant et l’érudit....

Un Jeune érudit ayant fait ses classes de Sannyasin se promenait près d’une rivière en pleine forêt. Plongé dans ses réflexions intellectuelles et philosophiques, il marchait lentement, se délectant de ce savoir si profond sur Dieu et l’absolu.
Puis vînt le moment où tout en continuant sa marche, il entendit une voix grêle et fragile qui psalmodiait apparemment un mantra.
Plus il avançait, plus se disait-il que ce mantra était ma foi très mal répété, avec de fausses intonations sanskrites, et que cet ignorant aux règles mériterait bien qu’on le corrige.
L’ignorant en question devait être dans cette cahute en paille que l’on apercevait au loin, de l’autre côté de la rivière et d’où provenait la psalmodie.
Une longue barque se trouvait là pour passer d’une rive à l’autre.
Empruntant cette même barque, notre jeune érudit tout fier de sa robe orange s’en allait corriger par une leçon grammaticale son nouvel élève.
Arrivant près de la cabane, il se pencha, entra et découvrit là un vieillard très âgé, absorbé dans son Japa et vivant probablement là, une vie d’ascèse et de dénuement.

" Hé là ! vieillard, je t’entends depuis un fort moment réciter ce mantra dont tu ne sembles pas vraiment connaître la parfaite répétition. Comment peux-tu donc en libérer toute la puissance et ses pouvoirs. Veux-tu que je te l’enseigne ! "

" Oh, jeune homme, dit le vieillard, s’inclinant avec dévotion devant son hôte improvisé. Sois le bienvenu, et sois assuré de ma reconnaissance. Je suis seul depuis si longtemps, et peut-être ai-je oublié, il est vrai, comment se prononce ce mantra.
Ma mémoire me fait un peu défaut, mais ma foi en Dieu est immense.
Fais moi le grand honneur de m’enseigner sa parfaite répétition, je t’en serai infiniment reconnaissant, disait-il avec humilité. "

Une heure après, le jeune sannyasin retraversa la rivière avec sa barque, content et fier de sa bonne action. Alors qu’il était déjà à mi-chemin des deux rives, il entendit à nouveau la voix hésitante du vieillard qui l’appelait. Alors qu’il se retournait pour lui répondre, il vit marcher sur l’eau ce même vieillard lui demandant.

" Excuse moi encore jeune homme, mais peux-tu me rappeler une dernière fois comment prononcer ce mantra, car je semble l’avoir encore oublié.... "

 

Get Adobe Flash player
 
 
FORUM DE L'ARTICLE

 
 
Articles connexes :
 
 


Accueil Actualités Plan du site Contacts Recherche



Copyright © CENTRE JAYA 2017
Réalisé avec SPIP
Centre Jaya 6 place de la liberté 97490 Sainte Clotilde
téléphone : 0262 73 04 00

facebook