Accueil Actualités Plan du site Contacts Recherche


 
 
Le centre
 

CENTRE JAYA

 

Poster un message

En réponse à l'article : Les six obstacles à la pratique
mardi 15 juin 2004 par Jaya

L’excès de nourriture, le surmenage, le bavardage, l’adhésion à des règles...Arisadvargas


      
  •  En réponse au message
  •  : Les six obstacles à la pratique
    Le mardi 22 avril 2008

    Vous posez-là une question des plus majeures dans la démarche d’un aspirant au yoga.
    Nous savons bien hélàs, que tout excés pour le corps ou pour le mental en termes de différentes nourritures (alimentaires, visuelles, auditives, sensuelles, etc.) risque fort d’entraîner à long terme des déséquilibres, voires des pathologies qu’il nous faudra alors assumer. Dans la voie traditionnelle d’un yoga ascétique, le sadhak (pratiquant) se gardera bien de cette prise de risque. Son objectif étant « la purification »(non pas d’un point de vue judéo-chrétien) du corps et du mental en vue d’une fusion avec un principe supérieur divin.Cette démarche est louable et ne s’adresse pas à tout le monde. Mais elle n’est louable que par un certain aspect et ne résume pas à elle seule la voie du yoga.Ce que l’on appelle en Inde le « Sanatana Dharma », la grande voie spirituelle, revêt des aspects multiples en vue de la fusion avec ce divin. Dans certaines voies tantriques, tout ce qui est amour, plaisir, bonheur, expression de la joie, rapproche du divin. Danse, musique, parfums, lumières, fleurs, nourritures, vins, beautés et rites permettent de vénérer ce qui supérieur. Rien dans ce cas là n’est extérieur, toutes les facettes de la vie, tous les comportements sont inclus dans le regard profond de l’existence. Le yoga devient un tout et toute expérience est source de connaissance. Serait yoguique, tout être qui percevrait l’univers au niveau énergétique et vibratoire plutôt qu’en formes classées et jugées selon « un bien » et un « mal ». Serait donc libéré spirituellement, tout être pour qui jouissance et délivrance ne s’opposeraient pas mais se magnifieraient l’une l’autre. Il va s’en dire là encore, qu’une telle démarche ne peut aboutir
    que si pratique et réflexion sont maîtrisées en vue d’un seul objectif, l’élévation. Alors les connaissances ésotériques, les techniques yoguiques, sont les garantes de la santé physique et mentale. L’homme « ordinaire » laissé à toute expérience de vie, sans support de connaissance de soi, risque fort de se brûler au feu des carcans de son propre mental et être consummé par la souffrance existentielle qui habite la plupart d’entre nous.
    Il y va donc de votre propre discernement pour estimer votre capacité à digérer toute expérience et à la transcender.
    Mais qui ne tente pas ne saura jamais !
    Hari om
    Jaya


    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Haut de page

     


    Accueil Actualités Plan du site Contacts Recherche



    Copyright © CENTRE JAYA 2018
    Réalisé avec SPIP
    Centre Jaya 6 place de la liberté 97490 Sainte Clotilde
    téléphone : 0262 73 04 00

    facebook